La petite histoire du chèche

Traditionnellement le chèche est un turban long d’environ 4 à 8 mètres,  les Touaregs l’enroulent autour de leur tête pour se protéger du soleil ou des intempéries.

Son nom vient, comme pour la chéchia de la ville de Chach en Sogdiane l'actuelle Tachkent capitale de l'Ouzbékistan

Au huitième siècle le mot chèche désignait une coiffe que portaient les femmes, il ceignait le front et se terminait dans le dos, prenant la forme d’une bosse de chameau

Traditionnellement, l'homme, chez les Touaregs, ne quitte jamais son turban.

Il peut être de différentes couleurs, mais le blanc et le bleu indigo ont une signification spéciale, signe de respect ou jour particulier pour le premier, jour de fête ou protection contre le froid pour le deuxième, celui-ci étant composé de lin et d’un tissage épais il se révèle plus chaud que le chèche en coton.

Sa teinture souvent à base d'indigo naturel tend à déteindre sur la peau, donnant au Targui (singulier de touareg) le surnom d'homme bleu.

L’armée Française, notamment les tirailleurs et les légionnaires en poste au Sahara ou dans d’autres zones désertiques à adopté cette protection,. Le chèche est aujourd’hui répandu dans la plupart des unités opérant en zone aux températures élévées.

Depuis quelques saisons, le chèche s'est démocratisé en devenant  un accessoire de mode à part entière, porté aussi bien par les femmes que par les hommes.

 Existant dans de multiples couleurs et matières, le chèche signe votre look  casual ou chic toujours avec élégance

cheches sur mesecharpes

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,